Actualités

31/03/2016

Faut-il avoir peur du BIM ?

Le BIM, tête de proue de la numérisation des professions du cadre de vie, et en particulier ducGéomètre-Expert, est un vrai challenge.

 

Certes, ce « monstre numérique » tentaculaire, qui change la notion même d’immeuble – puisqu’il en fait un avatar manipulable, partageable, échangeable... peut susciter des craintes et des interrogations aux yeux de certains, car il bouleverse la façon de travailler, il change même notre métier à certains égards. Il faudra être de plus en plus en réseau, raisonner en mode collaboratif.


Pourtant, le BIM n’est finalement que l’aboutissement, la manifestation poussée à l’extrême d’une évolution que nous connaissons depuis plusieurs années : la numérisation. Elle a déjà beaucoup changé la donne ; la valeur ajoutée du Géomètre-Expert se déplace, de la mesure qui a tendance à se démocratiser jusqu’à se faire presque automatiquement, vers l’analyse et le conseil.


N’ayons pas peur de ce bouleversement. Car il est tout acquis à notre cause. Ce glissement du métier nous mène naturellement vers des prestations plus « stratégiques », où notre double compétence technique et juridique trouve sa pleine mesure.


Quant au BIM en lui-même, c’est une chance pour la profession : les acteurs du cadre de vie identifient le Géomètre-Expert, par ses compétences pour les relevés et l’analyse des mesures et son expertise réglementaire, comme étant au centre de cette révolution.

DOSSIER BIM 2015

Retour